05 Jul 2017

Hephaistos | Titans de l'Olympe

Mythologies
Hephaistos | Titans de l'Olympe

Athéna et Héphaïstos

Héphaïstos et la naissance d’Athéna.

Dans la mythologie grecque, les attributs d’Héphaïstos (Titans-olympe) sont le marteau et l’enclume. C’est parce que l’illustre artisan (Héphaïstos) est le dieu du feu, des forgerons, des artisans de la métallurgie et de la maçonnerie. Alors que la déesse de la sagesse Athéna n’a pas de mère, Héphaïstos, lui n’a pas de père. En effet, on raconte que Héra se mit en colère contre Zeus lorsqu’il a enfanté Athéna sans elle. Elle enfante alors Héphaïstos toute seule. Seulement, il nait laid et boiteux et sa mère le jette par honte. Pourtant, cette version s’oppose au mythe de la naissance d’Athéna. La déesse était en fait la fille de Zeus et de l’océanide Métis. Lorsque Zeus apprend d’une prophétie que leur enfant le destituerait, il décide d’avaler Métis. Si on dit qu’Athéna n’a pas de mère, c’est parce que cette dernière a été avalée ! Zeus n’est pourtant pas au bout de ses peines car Athéna grandit en lui. Elle monte dans sa tête et pris d’une effroyable migraine, Zeus demande à son fils Héphaïstos de lui fendre le crâne avec sa hache. Athéna en sort alors, déjà vêtue d’une armure.

Le boiteux et Athéna

On dit qu’après avoir libéré sa mère du trône piégé, Héphaïstos demanda la main d’Athéna à Zeus. Ce que le dieu de la foudre refuse. A la place, il reçoit, comme promis, la main d’Aphrodite.

Petite parenthèse

Après avoir été jeté du haut du mont Olympe par sa mère, Héphaïstos planifie sa vengeance. Il envoie des trônes à Zeus et Héra. Seulement, lorsqu’Héra s’assit, elle fut comme enchainée et ne put plus bouger. Pour la libérer, Zeus convoqua les dieux pour décider du prix offert à celui ou celle qui ramènera Héphaïstos. La main d’Aphrodite fut donc offerte. Cette dernière accepta car elle pensait que son puissant amant, Arès y parviendrait. Hélas, il n’y arriva pas. C’est Dionysos qui y parvint en l’enivrant un peu. Poséidon aussi, qui méprisait Athéna conseilla à Héphaïstos de demander sa main.

Fin de parenthèse

Donc, Héphaïstos et Aphrodite sont mariés. Ils se séparent après qu’Héphaïstos montre aux Olympiens l’adultère d’Aphrodite. Quelques temps plus tard, Athéna rend visite à Héphaïstos pour lui commander des armes. Héphaïstos lui fait alors des avances et essaie de la violer. Mais en tant que « modèle de la maitrise de soi virginale », elle ne se laissa pas faire. La semence du dieu se répandit sur la cuisse de la déesse. Cette dernière l’essuya avec un chiffon de laine et le jette. Arrivé sur la Terre, le chiffon la fécond et de cette fécondation nait Erichthonios (fils de Gaia qui est la Terre et d’Héphaïstos). Athéna le considéra comme son propre enfant et fit de lui le quatrième roi d’Athènes. Enfin, les deux dieux ont en Athènes un temple commun dédié aux art. il s’agit du temple Héphaïstéion situé au nord-ouest de l’agora d’Athènes. A proximité de ce temple, il y avait une grande quantité d’ateliers et de magasins de potiers et de forgerons. Ceux-ci vénéraient Héphaïstos mais aussi Athéna car elle était non seulement la déesse de la sagesse mais aussi des stratégies militaires, des artisans des artistes et des maîtres d’école.